Retour sur les 8 premiers salons du livre de 2019

2019, c'est l'année des challenges et du renouveau.

L'année de l'engagement aussi. Militante pour moult causes, et même porte-parole dans certains cas, je suis beaucoup passée dans les médias (TV, radio, presse papier...). Un vrai défi pour moi, qui suis si sujette au trac. J'ai également eu la chance de présenter mon troisième livre, "Les Ephémères sont éternels", dans l'émission de F. Taddei. Une expérience inoubliable et très enrichissante, quoi qu'extrêmement stressante.

Mais 2019, c'est surtout de belles retrouvailles et rencontres avec mes lecteurs. Car après 2 ans de salons du livre réguliers, j'ai désormais une tout autre approche. Je sélectionne mes dates et lieux autrement, je retrouve mes marques dans certains endroits...

J'ai également signé un contrat dans une nouvelle maison d'édition pour un roman encore plus "science-fiction", rompu ceux avec Rebelle éditions... Et divers projets excitants m'attendent.

Retour sur les 8 premiers dates de cette année riche en anecdotes.

Léotoing : dernière date avant de présenter mes 3 livres

J'ai démarré ma tournée annuelle le 3 mars avec un petit salon rural. A Léotoing, j'ai retrouvé mes amis auteurs de l'association Amiplume, revu quelques lecteurs assidus... Et comme souvent dans les salons généralistes, je me suis rendue à l'évidence : le fantastique et l'imaginaire ont vraiment dû mal à attirer de nouveaux lecteurs. Les petits sourires en coin et les soupirs des visiteurs en lisant mes résumés sont désormais une habitude... Heureusement, certains sortent de leurs sentiers battus et se laissent tenter par un style qui, de prime abord, les effraie. Ce n'est donc jamais pour rien que je me rends dans des salons "difficiles" ou peu fréquentés.

De la Biocoop au Salon Livre Paris

Comme toutes mes dernières parutions de livres, j'ai choisi le magasin où je travaille, Biocoop Echo Nature à Aiguilhe, près du Puy-en-Velay, pour la sortie de mon dernier roman. Le 8 mars, j'ai donc présenté mon nouveau bouquin dans le hall de la boutique, deux jours avant mes trente ans. J'ai eu la chance de voir passer de nombreux amis et lecteurs venus exprès pour moi. Un grand moment de bonheur que je n'oublierai pas.

Le 17 mars, c'est dans un tout autre contexte que j'ai vendu mes livres, ou plutôt mon livre. Au Salon Livre Paris, au stand de Rebelle éditions, je proposais le dernier livre encore édité chez eux : "Absurditerre". Paradoxalement, dans cet immense salon ultra connu, je n'ai vendu qu'un seul ouvrage et je n'ai pas parlé à grand monde à mon stand. Mais c'était l'occasion de travailler une dernière fois avec l'équipe de Rebelle, que je quitterai alors bientôt (en mai). J'ai également profité de ma venue sur le salon pour participer à un atelier France Info et pour me faire des contacts.

Un festival de l'imaginaire et un petit salon du livre

Le dernier week-end de mars, j'ai participé au Festival "Le Temps des Chimères" au Puy-en-Velay. Il s'agissait d'un très bel évènement dédié au jeu et à l'imaginaire. Je tenais donc un stand dans la partie "littérature". L'occasion pour moi de rencontrer de nouveaux lecteurs mais également d'en retrouver et d'apprécier les multiples animations du festival, notamment la séance-photo en costumes (voir photo ci-dessous). J'ai adoré ce week-end et je m'inscrirai avec plaisir à la prochaine édition.

Le 14 avril, c'est à Monsitrol-sur-Loire que je proposais mes ouvrages. Très peu de monde sur ce salon mais j'en ai profité pour écrire et discuter avec quelques membres de l'association Amiplume, dont la présidente était également l'organisatrice de l'évènement.

A la rencontre de mes éditeurs près de Toulouse

 

 

 

 

Les 27 et 28 avril, je me rendais à Bruguières, près de Toulouse. Je rejoignais alors le stand d'H.Tag (devenue récemment Faralonn éditions), ma nouvelle maison d'édition, pour la toute première fois. J'ai été agréablement surprise par l'ambiance et la bonne humeur ! J'ai fait la connaissance de collègues-auteurs avec qui j'ai bien ri et discuté longuement. Malgré la pluie, les visiteurs de ce festival médiéval-fantastique étaient nombreux et intéressés. Ça fait du bien de pouvoir échanger avec des gens qui posent des questions et ne comptent pas leur temps. J'ai également revu d'anciens collègues car le stand de Rebelle éditions se situait juste à côté. En bref, un salon à refaire !

Des dédicaces mémorables au "Village Végane"

Je l'ai dit plusieurs fois : je suis porte-parole et membre du collectif Animalistes 43, une organisation pour la protection animale et l'antispécisme. J'ai donc co-organisé le premier "Village Végane" au Puy-en-Velay, un marché rassemblant différents exosants autour de la cause animale. J'ai moi-même installé un stand de livres entre celui de la SPA, d'autres associations et d'une dégustation de plats végétariens. D'autres artistes ont aussi fait le déplacement. Pour ma part, je reversais 20% de mes recettes au collectif.

Et bien pour une première, voilà un magnifique succès ! Malgré les menaces sur internet et les appréhensions qu'étaient les nôtres, l'évènement s'est déroulé du mieux possible. Les visiteurs se sont montrés curieux, intéressés et n'ont pas hésité à étudier chaque stand en détail. De mon côté, j'ai eu la chance d'échanger avec de belles personnes, pour la plupart engagés pour les animaux. J'en suis ravie.

Cosne-sur-Loire : un week-end littéraire en Bourgogne

 

J'avais beaucoup entendu parler de Cosne-sur-Loire, un Salon du Livre bien réputé, accueillant sur un week-end une foultitude de lecteurs et d'auteurs. J'ai donc profité d'un pied-à-terre dans la région pour y passer trois jours. D'autant que deux collègues bien aimées (Magali Guyot - ex-Rebelle éditions, et Floriane Brément - rencontrée à Billom) étaient de la partie. Toutes deux ont rejoint en même temps que moi la maison d'éditions Faralonn. Nous nous sommes donc mises côte-à-côte et avons bien rigolé.

A côté de ça, j'avoue avoir été déçue. Tout d'abord, d'après les habitués, les lecteurs étaient moins présents et moins acheteurs que les années précédentes. C'est un peu une règle générale, malheureusement, depuis 2 ans, dans les manifestations culturelles. Les lecteurs s'appauvrissent et sortent moins. En plus, les "vedettes" étant venues en nombre pour cette édition, elles ont en quelque sorte accaparé l'attention des visiteurs. Les "stars" étaient invitées, logées et nourries, tandis que nous, les "inconnus", devions payer l'inscription et tout le reste. Je n'apprécie pas vraiment ce principe selon lequel les "pauvres" doivent payer pour les "riches". Mais c'est ainsi dans tellement de situations. En tout cas, je ne dis pas que je ne reviendrai pas un jour à Cosne pour un nouveau salon, car l'ambiance y était très sympathique quoi qu'il en soit. Quant au cadre, il était splendide !

Je regrette aussi l'incident qui a eu lieu au cours du week-end. Je souhaite à mon ami auteur Albert Ducloz tout le rétablissement dont il mérite.

Prête pour la suite !

Ça y est, la pluie et le vent incessants de ces premiers mois de l'année ont laissé place au soleil. Je suis donc prête pour les multiples prochaines dates qui m'attendent. Le beau temps et les vacances, c'est aussi l'occasion d'écrire et de peaufiner mon prochain livre...

N'hésitez pas à consulter mon agenda ainsi que les différents articles de presse parus à cette période.

A bientôt pour d'autres nouvelles !

salon du livre dédicaces azelma sigaux auteur auteure haute-loire salons du livre auteur dédicace tournée azelma sigaux